COMMANDES EN COURS

J'ai commandé des nouvelles pièces à 5 ecrivaines majeures contemporaines

Veronica RodriguezVeronica Rodriguez
Kay AdsheadKay Adshead
Carole FrechetteCarole Frechette
Susana LastretoSusana Lastreto
Ava-Gail GardinerAva-Gail Gardiner

Véronica Rodriguez Quintal

Véronica Rodriguez Quintal

Elle est une Actrice et Auteur d'origine mexicaine, qui depuis quelquers années travaille beaucoup en France. Licencié en Sciences & Communication, Diplômé de Comédie au Centre Universitaire de Théâtre (CUT), Université Nationale Autonome de Mexico. Elle a joué la premiere fois pour Michael Batz dans Chanson pour le Chili : le silence des étoiles (Cartoucherie; Festival Avignon; Forum de Blanc Mesnil,etc). Elle a aussi joué dans Les monologues de Lope de Vega (Mise en Scène : Xavier Rosales); Le Paradis de l'Axolotl (Alberto Domínguez) ; Chansons de la nature pour les enfants du Sud (José Antonio Alcaraz) ; Le sauvage dans le miroir (José Ramón Enríquez).Elle a été collaboratrice artistique de Michael Batz sur Ardente Patience.

Elle était invité de donner des Représentations lors du nombreux festivals: Festival de Théâtre Universitaire, Festival International de Mérida, Festival International de Puebla de los Àngeles, Festival Cervantès; et pour le Festival d'Avignon.

Elle a travaillé dans beaucoup de pays différents : Espagne, Suisse, France, Cuba y naturellement Mexico. Elle a pris en charge l'organisation et tutorat de la Fête Mexicaine des morts en Suisse et en France; elle a également participé dans plusieurs courts-métrages, spectacles de danses traditionnelles et contemporaines

Kay Adshead

Kay Adshead

Kay Adshead est une dramaturge d'origine écossaise. La Femme fantôme, sa troisième pièce, a été créée pour la première fois au Festival d'Edimbourg en 2000 et a remporté un très grand succès à Londres, l'année suivante, au Bush Theatre, elle a été créée en France par Michael Batz en 2003 au Théâtre Gérard Philipe de Saint –Denis en coproduction avec le TGP, la scène nationale de Cergy-Pontoise et le Théâtre Vidy-Lausanne. Cette pièce a reçu un très bon accueil par le public, elle continue d'ailleurs de tourner et a récemment reçu le prix du théâtre de la Belgique.

Elle a été éditée par les éditions Lansman. Ses pièces précédentes, Thatcher's Women et The Still Born, ont été créées au Tricycle Theatre et au Soho Theatre à Londres.

Kay Adshead a été récompensée du Arts Council Theatre Writing Bursary et du Calouste Gulbenkian Award Bursary.

La Femme Fantôme a été diffusée à la BBC Radio 3 en 2004.

Après La femme fantôme, Kay a écrit Bites créée à Londres au Soho Theatre et Animal, créé au Bush Theatre. Son opéra rap/hip-hop Lady Chill, Lady Wad,Lady Lurve, Lady God a été créée au Royal National Theatre en 2004.

Bones est sa dernière pièce dont la première a eu lieu en octobre 2006 au Bush Theatre et a reçu un très bon accueil par la critique. Elle est créé en France en 2009 par Michael Batz au Théâtre 95 à Cergy-Pontoise et en suite en tournée ; récemment elle a écrit et mis–en-scène The Singing Stones a Londres au Arcola Theatre.

Carole Fréchette

Carole Frechette

Née à Montréal en 1949, Carole Fréchette est admise à l'École nationale de théâtre en 1970, où elle reçoit une formation d'actrice pendant trois ans. Dès sa sortie de l'École, elle s'intéresse au mouvement de théâtre politique et de création collective qui fleurit à cette époque au Québec.

Elle joint, en 1974, la troupe féministe le Théâtre des Cuisines avec laquelle elle participe à la création de trois spectacles : Nous aurons les enfants que nous voulons, Moman travaille pas, a trop d'ouvrage et As-tu vu ? Les maisons s'emportent!

Elle connaît au cours de cette période ses premières expériences d'écriture, participant à l'élaboration collective des textes. Au tournant des années 1980, l'aventure du Théâtre des Cuisines prend fin.

Carole Fréchette entreprend alors une maîtrise en art dramatique à l'Université du Québec à Montréal ; c'est dans le cadre de ces études de maîtrise qu'elle signe sa première pièce solo : Baby Blues. Baby Blues est créée au Théâtre d'Aujourd'hui à Montréal en 1989. Sa seconde pièce, Les Quatre morts de Marie, publiée aux éditions des Herbes Rouges, remporte en 1995 le Prix littéraire du Gouverneur Général. Cette pièce constitue la véritable entrée en scène de Carole Fréchette comme dramaturge; elle est d'abord créée en anglais à Toronto en 1997, puis en français à Montréal et à Paris, en 1998. La même année, sa pièce La Peau d'Élisa est créée à Montréal, puis, en 1999, son texte Les Sept jours de Simon Labrosse connaît trois productions successives, au Canada, en Belgique et en France.

Depuis, les pièces de Carole Fréchette ont été traduites en une vingtaine de langues et sont jouées à travers le monde.

Elle a également écrit deux romans pour la jeunesse : Carmen en fugue mineure et Do pour Dolorès, publiés aux Éditions de la courte échelle et aussi traduits en plusieurs langues. Ses textes ont été salués par de nombreuses récompenses, au Canada et à l'étranger. Plusieurs de ses textes ont été produits à la radio en France, en Belgique, en Suisse et en Allemagne. Les Sept Jours de Simon Labrosse ainsi que Jean et Béatrice ont été adaptés pour la télévision.

Très active dans le milieu théâtral, Carole Fréchette a été, de 1994 à 1999, présidente du Centre des auteurs dramatiques, un organisme voué au développement et à la promotion de la dramaturgie franco-canadienne actuelle. Son théâtre est généralement publié chez Leméac/Actes Sud-Papiers; deux de ses textes ont paru chez Lansman; ses romans sont aux Éditions de la courte échelle.

Susana Lastreto

Susana Lastreto

Susana Lastreto naît à Buenos Aires et grandit à Montevideo, en Uruguay.

En 1973 elle quitte l'Uruguay pour suivre les cours de l'Ecole et obtient une Licence en Lettres Modernes à l'Université Paris III. Depuis son parcours d'artiste est multiple: dramaturge, metteur en scène, actrice, le tout relié par le fil de l'écriture.

Auteur, elle écrit en français et a publié plusieurs pièces de théâtre (Editions La Fontaine, Lansman, l'Amandier). Certaines ont été traduites (espagnol, grec, portugais, hongrois) et mises en scène en Amérique Latine et en France.

Directrice de la compagnie GRRR (Groupe Rires, Rage, Résistance), elle a mis en scène plus de vingt spectacles et dirigé le Festival « En Compagnie(s) d'été » pendant quinze ans au Théâtre 14 à Paris.

En 2008 elle se tourne vers le cinéma : elle écrit et réalise un moyen métrage et quatre courts, dont « Par la Trappe », sélectionné aux Rencontres Internationales cinématographiques de Pézenas.

Tout au long de son parcours artistique elle a reçu plusieurs prix ( Meilleure nouvelle francophone, prix d'interprétation pour son solo « Nuit d'été loin des Andes », Aide à la création pour sa pièce « Cet infini jardin »…)

Enseignante, elle s'est occupé de formations et ateliers d'écriture au Théâtre du Rond-Point et enseigné à l'Ecole Nationale de Théâtre de Bolivie.

Elle enseigne à l'Ecole Jacques Leqoq a Paris depuis 1998.

Ava-Gail Gardiner

Ava-Gail Gardiner

Formée comme juriste et anthropologue, Ava-Gail obtient en 2003 une maîtrise en culture et développement (magna cum laude).

Elle a presque dix ans d'expérience comme consultante en développement et en communication.

Elle a travaillé avec les Nations Unies, l'Union Européenne, le Ministère de la Santé de la Jamaïque et plusieurs ONG en Europe et dans les Caraïbes, surtout sur les questions de la jeunesse, de la condition de la femme et de la santé publique.

Baignée dés l'enfance par tous les arts vivants, Ava-Gail trouve que l'art dramatique est la forme la mieux adapter pour donner vie à d'autres expressions artistiques.

Le théâtre est plus qu'un art pour elle, parce qu'il est à ses yeux un moyen évident de parler de la société. Dans ses œuvres, le théâtre est pour elle l'instrument le plus efficace pour communiquer et s'interroger sur des sujets sensibles tels que : la sexualité, la violence contre la femme, et le SIDA.

Depuis son retour dans les Caraïbes en 2003, elle consacre presque toute son énergie créatrice à réduire les violences faites aux femmes. Ainsi elle produit et met en scène Les Monologues du Vagin d'Eve Ensler. Elle réalise aussi un programme d'éducation publique contre la violence sexuelle, Unheard cries, diffusé à la radio et dans les journaux en Jamaïque et en Haïti. En 2006, elle est lauréate du prix régional de l'UNIFEM pour son recueil de témoignages de personnes victimes de viol.

Unheard cries a donné naissance à un documentaire audio-visuel en 6 parties sous le nom, Le Voile du Silence, qui sera produit en collaboration avec Shakti Production en Guadeloupe. Ava-Gail Andrea GardinerAva-Gail est directrice de création d'une société de production audio-visuelle Visions of the Caribbean.

Elle produit entre autre Bank withyou Partner: Saving for Survival, 2ème prix du concours de documentaire lors du 2ème Forum des Femmes de la Caraïbe en Martinique 2006. When ARVS are not enough documentaire sur la question de l'accès aux traitements médicaux pour des personnes vivant avec le VIH en Haïti. Coming in from the Cold, documentaire racontant la déportation des immigrants et leurs expériences de réintégration dans la société Jamaïcaine.

La Cage est sa première pièce de théâtre et était récompensé par un prix Beaumarchais pour l'écriture Caraïbe.


La Compagnie Michael Batz

email : MBTheatre@hotmail.com

© 2008 - 2021 Michael Batz